mardi 12 avril 2016

FIGARO

UN PROJET DE FIGARO III


L’avantage des monotypes reste évident : ils échappent à toute jauge. Aussi, pourquoi ne pas imaginer un Figaro III pour le Cinquantenaire de la course (en 2019) dégagé des contraintes des restrictions imposées par les jauges actuelles?

© François Chevalier 2016

À l’échelle de ces voiliers, entre 30 et 32 pieds, il est difficile de concevoir un multicoque pour solitaire, un peu trop volage dès qu’il devient performant, quoiqu’il serait intéressant de regarder du côté des trimarans à foils…

© François Chevalier 2016

© François Chevalier 2016

Un monocoque à quille basculante, équipée de foils semblables à ceux que l’on trouve sur les 60’ IMOCA, avec une étrave large, favorisant le planning et laissant le voilier dans l’axe de sa route à la gîte est une autre option.

© François Chevalier 2012
Lorsque j’avais étudié le projet de Maxi scow de 100 pieds (30,50 m), en 2012, j’avais cherché à diminuer les coups de butoirs dans la vague, en créant une marotte en V ouvert, dans le sens horizontal et vertical, c’est-à-dire en plan et en profil. J’avais réalisé un autre projet similaire en tenant compte de la jauge des WallyCento. Dans la foulée, voyant les bénéfices de cette formule, j’avais dessiné un 70’ pour la Volvo, un 60’ IMOCA et un 30’ de croisière rapide.

© François Chevalier 2012 - Projet Chevalier
Mais les organisateurs de la Volvo ont demandé à Bruce Farr un monotype de 65’, qui s’est avéré peu performant en termes de progrès, la jauge IMOCA a limité le rayon de l’étrave des 60’. Dépité alors par tant de blocages des progrès architecturaux, j’ai laissé mes projets au stade de plans non terminés.

© François Chevalier 2012 - WallyCento
Or, le premier mars dernier, on m’a demande si je serais à même de réaliser un projet pour le nouveau Figaro III, trois cabinets d’architectes étant sélectionnés pour proposer le monotype du cinquantenaire, avec une mise à l'eau cette année-là, en 2019 !


Je me suis fait un plaisir de mettre au propre mon 30’, en lui ajoutant un pied de plus, et des foils à la manière des 60’ IMOCA.

François Chevalier


FICHES TECHNIQUES DES YACHTS PRESENTES

Figaro III 
Projet FcH
Fiche technique :
Architecte : François Chevalier
Chantier : Bénéteau
Mise à l’eau : 2018
Longueur : 9,45 m
Flottaison : 8,88 m
Bau : 3,60 m
Bout-dehors : 2,05 m
Tirant d’eau : 2,20 m
Déplacement : 2,25 t
Lest basculant : 0,75 tonne
Ballast : 1,5 t
GV : 35,40 m2
Voilure, près : 61,90 m2
Voilure, portant : 85,40 m2
Tirant d’air : 14,60 m

MaxiScow
Architecte : Francois Chevalier YD
Chantier : Multiplast (Lorient) ou Cookson Boats (NZ) de préférence
Construction : Carbone composite
Longueur : 30,48 m - 100’
Flottaison : 26,70 m
Bau : 7,20 m
Tirant d’eau : 5,60 m
Déplacement : 38 t
Quille pendulaire
Tirant d’air : 46 m
Voilure, GV + foc solent : 628 m2
Voilure, GV + gennaker : 1110 m2

WallyCento
Architecte : Francois Chevalier YD, Paris
Chantier : Multiplast (Lorient) ou Cookson Boats (NZ) de préférence
Construction : Carbone composite
Conforme à la jauge WallyCento
Longueur : 30,48 m - 100’
Flottaison : 26,70 m
Bau : 7,20 m
Tirant d’eau : 6,20/4,50 m
Déplacement : 45 t
Quille rétractable
Tirant d’air : 45 m
Voilure, GV + foc solent : 592 m2
Voilure, GV + gennaker : 1000 m2